q +34 93 424 83 11

Vous devez savoir que Hong Kong est, de loin, la ville la plus riche de Chine avec un PIB par habitant de 257,953 milliards de dollars US ; son économie est une des plus libérales au monde. C'est un pôle financier et commercial d'envergure mondiale. Ainsi, Hong Kong est devenu l’une des principales places financières et boursières d’Asie et du monde. De plus, le système bancaire à Hong Kong est robuste et transparent notamment grâce à la présence de grandes banques internationales fiables. Les infrastructures hongkongaises sont de qualité et l’environnement des affaires est stable et favorable.

Si vous désirez créer votre société à Hong Kong, son statut juridique sera Private Limited Company, il s’agit d’une société à responsabilité limitée, le nom de votre société sera obligatoirement suivi de « Limited » ou « Ltd ». A noter que le montant du capital de base à la création est de 10 000 HKD (Hong Kong Dollars), il n’y a pas de limitation du capital et la libération du reste du capital est non obligatoire et non limité dans le temps. Le nombre minimum d’associés est fixé à 1 tandis que le nombre maximum est de 50.

Si vous désirez implanter votre société à Hong Kong, cette dernière peut exercer toutes sortes d’activités à l’exception d’activités bancaires, d’assurances et financières. 

Il n’est pas nécessaire que vous résidiez à Hong Kong pour y créer une société ou y exercer des activités commerciales. Cependant, la présence d’un agent local enregistré appelé Company Secretary est obligatoire. Un Company Secretary est une personne autorisée à représenter votre société auprès de l'adminsitration hongkongaise. A noter que le Company Secretary n'a pas accès au compte bancaire de votre société et en n’est en aucun cas le gérant.

Le compte bancaire de votre société peut être situé dans n’importe quel pays. Cependant, il est conseillé d’ouvrir un compte bancaire à Hong Kong si vous souhaitez bénéficier du secret bancaire et de la protection des lois d’Hong Kong. Si vous décidez d’ouvrir un compte avec la banque HSBC Hong Kong, il est possible d’ouvrir un compte à Hong Kong sans avoir à se rendre sur place.

Il n’est pas nécessaire de vous déplacer à Hong Kong pour y créer une société. La procédure de création et d’enregistrement d’une société à Hong Kong est la suivante :

-         Création de la société,

-        Recherche d'antériorité du nom au Registre des Sociétés,

-        Rédaction des statuts,

-        Dépôt du "Memorandum & Articles of Association" auprès du Registre des Sociétés,

-        Déclaration de conformité,

-        Domiciliation de la société à Hong-Kong,

-        Déclaration du nom et de l'adresse à l'Enquiries Counter,

-        Communication au Registre des Sociétés de la domiciliation officielle,

-        Communication des coordonnées de l'administrateur et du Company Secretary au Registre des Sociétés,

-        Ouverture d'un compte bancaire à Hong Kong

Tout dépend d’où est localisée l’activité commerciale de votre société hongkongaise.

L’imposition de Hong Kong se base sur des critères territoriaux, cela signifie que seuls les revenus ou les bénéfices réalisés à Hong Kong seront imposés. Ainsi, une société de type Private Limited Company est exemptée de taxe pour les activités réalisées hors d’Hong Kong c’est-à-dire que la société ne paiera pas d’impôt si elle n’a pas de clients, de fournisseurs ni de bureaux ou de personnel à Hong Kong.

En revanche, pour une société ayant une activité commerciale à Hong Kong, l'imposition sur les bénéfices sera de 16,5%. Par exemple, vous achetez des marchandises à un fournisseur à Hong Kong pour les revendre ensuite à un client hongkongais, l'activité sera alors considérée comme locale et votre société sera imposée sur les bénéfices.

A noter que le fait que votre société ait un compte bancaire à Hong Kong et reçoive des règlements de vos clients n'est pas un critère d'imposition sur les sociétés. 

Il est intéressant de savoir qu’il n’y a pas de TVA à Hong Kong. Les sociétés facturent à leurs clients en Hors Taxe.

Concernant l’impôt sur les salaires, il est applicable à toute personne percevant un salaire ou une pension. Cependant, aucun impôt sur les salaires ne sera appliqué à l’encontre des individus séjournant à Hong Kong pendant une période inférieure à 60 jours dans une période de 12 mois. Il n’y a pas de taxes salariales, patronales ou professionnelles à Hong Kong.

De plus, il n’y a aucune taxe ni impôt sur les gains en capital, les dividendes ou les intérêts à Hong Kong. Le rapatriement des bénéfices, des dividendes et des plus-values n’est pas non plus imposé.

La fiscalité hongkongaise est très avantageuse particulièrement pour les sociétés basée à Hong Kong mais n’ayant aucune activité commerciale dans le pays.

Non, conformément à la 4ème Directive de l'OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Économiques), Hong Kong n’est pas un paradis fiscal. En effet, la fiscalité d'Hong Kong est territoriale ainsi, seules les activités exécutées hors d'Hong Kong sont exemptées. Hong Kong est classé dans la liste blanche des pays de l'OCDE.

Si votre société ne réalise aucune activité à Hong Kong, elle n’est alors pas assujettie à l’impôt sur les sociétés et elle aura par conséquent 0% de taxe à payer. Dans ce cas, il n’est pas nécessaire de communiquer votre comptabilité et votre audit aux autorités hongkongaises. Cependant, ceci ne signifie pas que vous ne devez pas les réaliser.

Si vous êtes propriétaire d’une société, un nominee est une personne morale ou physique vous représentant. Le rôle du nominee est de protéger votre identité. Autrement dit, le nominee apparaît à votre place dans les registres qui sont publics à Hong Kong et vous garanti la confidentialité. Ceci est tout à fait légal à Hong Kong et est d'ailleurs très répandu dans les pays de Common Law.

Il faut savoir que conformément à la réglementation liée à la lutte contre le blanchiment d'argent et les procédures de « Know Your Client », la banque est autorisée à connaitre votre nom. Veuillez noter qu'il est clairement spécifié sur les formulaires de la banque que le nominee n'a aucun pouvoir sur le compte bancaire de votre société. Vous êtes donc bien le seul à avoir le pouvoir de signature sur le compte bancaire de votre société et à en avoir par conséquent l'entière responsabilité. Au niveau juridique, le nominee ne peut agir que sur instructions du propriétaire et ne peut donc agir seul.

Si vous décidez d’embaucher un salarié à Hong Kong, votre société sera alors assujettie à la Profits Tax d’Hong Kong car il sera difficile de justifier que votre activité est réalisée hors du pays. Ceci aura aussi pour conséquence de vous obliger à déposer une comptabilité et un audit annuel pour votre société. Au niveau des charges, seul le Mandatory Provident Fund est dû et s’élève à 5% du montant du salaire versé.

Si vous décidez d’embaucher un salarié hors d'Hong Kong, il n'y aura aucune charge sociale à payer à Hong Kong. Cependant, votre salarié devra être déclaré dans le pays dans lequel il est physiquement situé et par conséquent les charges sociales locales seront dues.

 

 

 

 

FAQ